menu
Éléments-clés et chiffres
ICT France: Excellence dans le Loiret

ICT France est présente depuis de nombreuses années sur le marché français. En 2011, elle a inauguré une installation greenfield intégrée sur le site de Pannes-Villemandeur, près de Montargis, dans le région Centre – Val de Loire, à environ 120 km au sud de Paris.
Le nouveau site de production, en plus de renforcer la présence d’ICT en Europe, renforce les capacités du Groupe à servir les clients répartis dans toute la France avec de très hauts niveaux d'efficacité et un faible impact environnemental.
La machine continue de production de papier et les lignes de transformation sont toutes réalisées selon les meilleures technologies, pour une installation intégrée à la pointe de la technologie, à même d'offrir des produits d'excellente qualité de façon optimisée. La production totale est de 70 000 tonnes par an.

02/07/2020

ICT Group étend son Certificat pour la chaîne de contrôle FSC®

Pour en savoir plus
Chiudi
02/07/2020

ICT Group étend son Certificat pour la chaîne de contrôle FSC®

À partir de janvier 2020, la Certification FSC® du Groupe ICT a été intégrée avec la possibilité de commercialiser des produits semi-finis pouvant être certifiés « FSC Controlled Wood ». La réalisation de cet objectif permettra au secteur B2B de disposer d'un outil supplémentaire pour le développement de son activité.

12/06/2020

Innovation, sécurité et augmentation des capacités de production : concepts intégrés dans le projet ICT France

Pour en savoir plus
Chiudi
12/06/2020

Innovation, sécurité et augmentation des capacités de production : concepts intégrés dans le projet ICT France

Après le démarrage de l'entrepôt automatique, ICT France poursuit sa croissance : les deux dernières lignes de transformation sont maintenant à pleine capacité et ont permis d'augmenter la capacité de production et la productivité de l'entreprise.

Toutes technologiquement avancées et très performantes, les nouvelles lignes permettent de garantir des normes élevées de qualité du produit et de mieux soutenir la demande future des clients les plus exigeants.

Comme toujours, une attention maximale a été accordée à la question de la sécurité ; en effet, nous parlons de systèmes de nouvelle génération, contrôlables grâce aux technologies numériques, qui permettent également de simplifier le travail des opérateurs, afin de garantir une plus grande sécurité au poste de travail.

En outre, des systèmes LGV ont été adoptés, c'est-à-dire des systèmes automatisés de manutention du produit en dehors de la zone de transformation, qui contribuent à optimiser le processus logistique et à minimiser les opérations pour les opérateurs.

Le projet global a permis de créer de nouveaux emplois et d'autres recrutements sont prévus avec le démarrage d'une nouvelle ligne prévu pour la fin de l'année.

11/06/2020

Victoire finale pour ICT en Europe dans l'affaire de violation de brevet intentée par ESSITY

Pour en savoir plus
Chiudi
11/06/2020

Victoire finale pour ICT en Europe dans l'affaire de violation de brevet intentée par ESSITY

Industrie Cartarie Tronchetti S.p.A (ICT), une entreprise basée à Lucques (Italie), acteur majeur dans le secteur des produits en papier à usage sanitaire et domestique de haute qualité, avec des sociétés en Italie, Espagne, Allemagne, France et Pologne, a accueilli favorablement les jugements définitifs de la Cour d'Appel de Paris (France), du Tribunal Régional Supérieur de Karlsruhe (Allemagne) et du Tribunal Provincial de Barcelone (Espagne), qui ont rejeté les accusations de son concurrent Essity pour violation de brevet concernant le papier toilette trois épaisseurs produit par ICT. Autre raison de satisfaction pour l'entreprise, avoir démontré, sans le moindre doute, que ses produits de marque et de marques de distributeurs sont fabriqués en utilisant sa propre technologie innovante et protégés par le brevet européen 2 353 859.

Le litige a débuté en 2016, lorsque Essity a intenté un procès contre ICT en France, en Allemagne et en Espagne pour violation présumée d'un de ses brevets, relatif à des solutions techniques pour l’union de trois épaisseurs de papier à usage sanitaire pour des produits tels que le papier toilette doux, volumineux et de haute qualité. Les accusations de violation portées par Essity étaient basées sur un brevet déposé à l'origine par Georgia Pacific et devenu par la suite la propriété d'Essity. 

La dernière décision rendue à Paris a mis un terme définitif à ce long litige et a déclaré qu’ICT peut continuer à produire et à distribuer du papier basé sur sa technologie exclusive. Par ailleurs, les trois tribunaux en France, en Allemagne et en Espagne ont accueilli favorablement l'argument d'ICT selon lequel l'entreprise utilise sa nouvelle technologie, qui est également brevetée.

En France, Essity a accusé ICT de violer la partie française du brevet européen 1 081 284, soutenant que le papier toilette commercialisé sous le nom de Foxy Soie Plus, ainsi que d'autres marques de distributeurs, tous produits par ICT France, violaient son brevet. Cependant, les deux tribunaux français de première instance et d'appel ont rejeté les revendications et ont également ordonné à Essity la compensation des frais de justice en faveur d'ICT Italia et d'ICT France.

En Allemagne, l'affaire a été portée devant le Tribunal de la Circonscription de Mannheim, très réputée dans le domaine des brevets. L'affaire portait principalement sur les questions complexes concernant l'interprétation des revendications du brevet d'Essity. La cour s'est prononcée en faveur d'ICT et Essity a fait appel. En mai 2019, le Tribunal Régional Supérieur de Karlsruhe a également statué que la partie allemande du brevet européen 1 081 284 n'a pas été violée par les produits commercialisés par ICT Deutschland.

En Espagne, après un premier jugement en faveur d'Essity rendu par le tribunal de première instance, le Tribunal Provincial de Barcelone a clairement statué, dans un jugement d'appel techniquement très bien motivé, que les produits d'ICT, et en particulier Foxy Seda, Foxy Bouquet et certains produits de marques de distributeurs à 3 épaisseurs, n’ont pas violé la partie espagnole du brevet européen 1 081 284.

ICT FRANCE EN CHIFFRES